Actualités

Pollutec 2010

Locabri et son département Icare Industries seront présents du 30 novembre au 3 décembre 2010 au Salon Pollutec à Lyon Eurexpo : Hall 5, allée A, stand 369.

lire la suite...

Recevez notre newsletter, inscrivez-vous ici

Inscription Newsletter
 Français Flamand

SAINTE-MAXIME (VAR) DÉVELOPPEMENT DURABLE NUISANCES OLFACTIVES

SAINTE-MAXIME (VAR) DÉVELOPPEMENT DURABLE NUISANCES OLFACTIVES

Très prisée des touristes l’été, Sainte-Maxime choisit une solution
écologique pour éradiquer les nuisances olfactives émises par sa station
d’épuration : un procédé photocatalytique commercialisé en exclusivité
par la société lyonnaise Icare.

La société lyonnaise Icare a installé courant avril à Sainte-Maxime un bâtiment antiodeurs, destiné à couvrir le compost en phase de maturation de la station et capable de traiter les nuisances olfactives qui s’en dégagent. La station de compostage permet de valoriser les boues de la station d’épuration en les utilisant comme matière première pour la réalisation de son compost. Le processus de
transformation est réalisé en trois phases : le mélange, la fermentation et la maturation.
Les zones de mélange et de fermentation sont situées dans un bâtiment dont l’air est traité par deux bio-filtres. La maturation intervient en extérieur. Deux causes sont à l’origine des nuisance olfactives : les bio-filtres et la phase de maturation. Bien qu’efficaces, les bio-filtres libèrent encore 20 à 30 % des composés à l’origine de
la pollution olfactive. La société Icare est donc intervenue en 2008 pour couvrir ces biofiltres à l’aide de filtres photocatalytiques. Devant l’efficacité de cette technologie propre, autonome et non-énergivore, la Mairie a décidé de faire une nouvelle fois appel à Icare pour couvrir la phase de maturation, à l’aide d’un bâtiment anti-odeurs fonctionnant selon le même process.

La solution Icare : un procédé entièrement écologique basé sur la photocatalyse

Icare a proposé à la commune de Sainte-Maxime une solution sur-mesure : un bâtiment anti-odeurs de 20 x 20 m dont la périphérie dispose de filtres photocatalytiques. Un bâtiment équivalent est installé à Pont Evêque en Isère. Il permet d’atteindre un taux d’abattement de 95 % des unités d’odeurs et ne génère plus aucune nuisance à 50 m du site.
Le procédé Icare repose sur l’association d’un filtre à charbon actif et d’un système de photocatalyse qui capte et détruit les molécules polluantes, via l’action des ultra-violets par photocatalyse avec le dioxyde de titane contenu dans le filtre. Dernier avantage non négligeable en termes d’investissement financier et de développement durable : le filtre s’auto-régénère quotidiennement grâce aux UV solaires et ne produit aucun déchet.

POUR EN SAVOIR PLUS SUR ICARE
www.icare-industries.com